Journée internationale de la protection de la couche d’ozone

Journée internationale de la protection de la couche d’ozone

Gardons la tête froide et poursuivons nos efforts : protégeons la couche d’ozone et le climat à l’occasion de la journée internationale de la protection de la couche d’ozone

Les CFC et HFC dans les aérosols et les systèmes de réfrigération appauvrissent la couche d’ozone et permettent aux rayonnements ultraviolets de la traverser = réchauffement climatique, cancer de la peau.

Le Protocole de Montréal continuera à réglementer les substances qui appauvrissent la couche d’ozone tout en contribuant davantage à la lutte contre le réchauffement planétaire grâce à l’Amendement de Kigali qui entrera en vigueur le 1er janvier 2019. Cet amendement devrait permettre d’éviter un réchauffement planétaire à hauteur de 0,5 ° C avant la fin du siècle et de poursuivre les efforts pour protéger la couche d’ozone.

L’Amendement de Kigali permet au Protocole de cibler la réduction de l’utilisation des hydrofluorocarbures (HFC), devenus des substituts largement utilisés pour les substances appauvrissant la couche d’ozone. Les HFC sont aussi de puissants gaz au pouvoir réchauffant. Les pays ayant ratifié l’Amendement de Kigali se sont engagés à réduire la production et la consommation de HFC de plus de 80% au cours des 30 prochaines années et à les remplacer par des alternatives respectueuses de la planète.

Néanmoins, la responsabilité de protéger la couche d’ozone et le climat ne repose pas uniquement sur les gouvernements. Les particuliers peuvent faire leur part en utilisant leurs réfrigérateurs, climatiseurs et autres équipements de manière responsable. En utilisant, entretenant et éliminant correctement ces appareils, il est possible de minimiser sa consommation d’énergie, ses émissions et d’économiser de l’argent. Pour obtenir des conseils, consultez la section « à vous de jouer » .

Source : https://ozone.unep.org/node/100262