Nouvelles de l’industrie

septembre 28, 2016

Vers une suppression des HFC, puissants gaz à effet de serre

Envisager la suppression des hydrofluorocarbones, puissants gaz à effet de serre LE MONDE | 17.09.2016 Dans la longue liste des manifestations organisées par l’ONU, la Journée internationale de l’ozone, célébrée vendredi 16 septembre, n’a pas suscité un fort écho médiatique. Elle marque pourtant la date anniversaire d’un traité considéré comme l’un des plus réussis dans l’histoire des Nations unies, le protocole de Montréal. Adopté en 1987 par la communauté internationale, ce traité a abouti, entre autres, à la suppression définitive des chlorofluorocarbures (CFC), principaux responsables de la destruction de la couche d’ozone. Les CFC font également partie des gaz à effet de serre […]
septembre 7, 2016

Le Canada adopte une position ferme aux réunions des Nations Unies sur les HFC qui contribuent au réchauffement climatique.

Le Canada prend des mesures pour lutter contre les changements climatiques au pays et à l’étranger. La ministre de l’Environnement et du Changement climatique, l’honorable Catherine McKenna, a terminé aujourd’hui une série de réunions dirigées par les Nations Unies à Vienne, au cours desquelles le Canada a demandé une action internationale en vue d’éliminer de façon progressive, mais à un rythme le plus rapide possible, les HFC qui contribuent au réchauffement climatique.
septembre 6, 2016

Rapport du MDDELCC sur l’achat et vente de HCFC et HFC

Ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques Direction générale de la réglementation carbone et des données d’émission. Juillet 2016 Consultez le bilan.
septembre 5, 2016

Le trou dans la couche d’ozone se résorbe

Le trou dans la couche d’ozone au-dessus de l’Antarctique est finalement en train de se résorber, près de 30 ans après la signature du protocole de Montréal interdisant la production des produits chimiques qui en étaient responsables. C’est du moins ce qu’affirme une nouvelle étude américaine, qui explique par des phénomènes naturels comme des éruptions volcaniques les résultats précédents indiquant que le trou au-dessus de l’Antarctique s’agrandissait. Consultez l’article dans La Presse+.