PureSphera prend le relais des activités de Recyclage ÉcoSolutions

PureSphera prend le relais des activités de Recyclage ÉcoSolutions

PureSphera prend le relais des activités de Recyclage ÉcoSolutions

L’entreprise PureSphera (anciennement connue sous le nom de Recyclage HaloSecure inc.) annonce qu’elle a fait l’acquisition de l’ensemble des actifs et des opérations canadiennes de Recyclage ÉcoSolutions inc., une entreprise qui a su démontrer de multiples retombées et un modèle d’affaires unique. Dans le contexte de la vente, cette dernière et ses actionnaires annoncent qu’ils cessent la poursuite de leurs activités qui sont reprises par PureSphera.

ÉcoSolutions a développé des initiatives et des solutions pour réduire considérablement les émissions de gaz à effet de serre (GES). Elle a mis sur pied une plateforme technologique unique pour régler des défis environnementaux d’envergure liés à la gestion des gaz néfastes et au recyclage optimal des composantes provenant des appareils froids. Cette nouvelle permettra d’accroitre les possibilités, de favoriser la croissance et le développement pancanadien des activités de PureSphera.

Dans la continuité… avec un souffle nouveau
Effective depuis le 1er avril 2016, cette transaction ouvre la voie vers un futur prometteur pour la nouvelle entreprise. Pilotée par un nouvel actionnariat québécois et un leadeurship vivifié, PureSphera apporte un souffle nouveau, mais s’inscrit dans la continuité : l’entreprise  a repris les opérations de la précédente au Manitoba et en Saskatchewan. Elle a mis à contribution l’excellent travail des employés, des partenaires et clients pour assurer une transition en douceur. De plus, elle poursuit l’implantation à Bécancour du Centre de Gestion Intégrée des Halocarbures (CGIH), une initiative unique en Amérique du Nord qui favorisera la création de plus de 70 emplois et des investissements de 7,4 M$.

Marché du carbone et retombées environnementales
Les projets de PureSphera permettent de générer des crédits compensatoires sur le marché du carbone, un modèle d’affaires innovant. Ces crédits sont très attendus par les grands émetteurs du Québec assujettis au Système de plafonnement et d’échange de droits d’émission de gaz à effet de serre (SPEDE). De plus, PureSphera propose une solution pour le respect du règlement sur les halocarbures. L’offre de l’entreprise répond à une demande du monde municipal et des groupes d’intérêt pour une gestion responsable des producteurs à l’égard des électroménagers vendus au Québec. L’ensemble de ces activités vient directement porter appui à l’atteinte des objectifs du Plan d’action sur les changements climatiques 2013-2020 (PACC-2020) du gouvernement du Québec.

À propos de PureSphera
Positif, inspirant et porteur d’espoir, le nouveau nom PureSphera est tourné vers l’avenir et s’inscrit dans le cadre d’un repositionnement stratégique. L’organisation entrevoit un futur meilleur où des solutions technologiques font la différence face aux changements climatiques.

Cette entreprise est présidée par Jean Shoiry qui œuvre principalement au sein de l’industrie des technologies propres et de l’économie verte depuis 1985. Il est un gestionnaire efficace, orienté vers les résultats et possédant plus de 30 ans d’expérience pertinente dans la direction d’entreprise. Entrepreneur en série, il a notamment dirigé, coordonné et planifié le développement stratégique de GSI Environnement inc., une entreprise dont le chiffre d’affaires a atteint, incluant ses filiales, 50 M$ et a regroupé plus de 200 employés.

Mathieu Filion, ancien directeur général de Recyclage ÉcoSolutions, a été embauché par PureSphera pour tenir ce même rôle clé dans la nouvelle entreprise. Ingénieur chimiste et titulaire d’un certificat en production industrielle, il a travaillé plus de 15 ans dans l’industrie du recyclage du plastique/caoutchouc et dans le domaine environnemental des sols contaminés. Il est un spécialiste de la gestion des opérations en milieu industriel chimique.

Arnold Ross est le directeur technique de PureSphera. Il œuvre depuis 30 ans au sein de l’industrie des technologies propres et l’environnement. Il est un spécialiste en prévention et traitement de la pollution et possédant une solide expérience en gestion des matières résiduelles dangereuses ou non dangereuses, des sols contaminés et en santé. Il est membre de l’Ordre des chimistes du Québec et figure sur la liste d’experts agréés du Ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques.